Les Curiosités de L'Inventaire
 
Les "Curiosités de L'Inventaire" recèlent un ensemble d'essais ou de textes atypiques qui portent, indélébile, la marque de leur auteur.
Pas de "politiquement correct" ici, pas de consensus mou, des auteurs d'époques diverses écrivent ce qu'ils ont envie d'écrire, sur des sujets qui leur tiennent à coeur, toujours en liaison avec la ligne éditoriale de L'Inventaire : "La Personne et l'Histoire."
Des livres uniques, passionnés, à la présentation particulièrement soignée.

 

 

Laissées éparses
Joseph-Antoine d’Ornano

ISBN : 978-2-35597-016-0
21 x 19
52 p. quadri
novembre 2012

22 €

Texte de Jean-Michel BELORGEY

Dans une pièce qui semble vide, à l’exception d’un tableau, une porte ouvre sur une autre, puis sur d’autres encore, en enfilade. Alors se révèle un paysage minéral, entre ciel et terre, fait d’aquarelles, d’encres aquarellées, de fusains.

C’est un Ailleurs lumineux que nous propose le peintre et qu’il peuple de petites silhouettes « laissées éparses » dans des maisons de brumes et de nuages.

Qui sont-elles ? Une sorte de passé universel, celui de l’enfance, un présent rêvé, un avenir d’au-delà, ou les trois à la fois ? Elles traduisent, en tout cas, une ferveur de la permanence qui fait de l’œuvre de Joseph-Antoine d’Ornano une célébration de l’éternité.

Auteur de nouvelles et d’essais, Joseph-Antoine d’Ornano aime à rappeler qu’il est «entré un jour, par effraction, dans la peinture». Sans doute son goût pour les formes brèves, les sonates ou les nouvelles l’a-t-il incité à privilégier les petits formats en peinture.
Les œuvres de Joseph-Antoine d’Ornano sont exposées à la galerie Grillon à Paris.


Manuel de savoir-vivre à l’usage des maîtres et maîtresses de chiens

Antonius Moonen

ISBN :978-2-35597-010-8
10 x 18
149 p.
2011

15 €

 

Le plus odieux des chats siamois, le plus flamboyant des perroquets, le plus éphémère des papillons, le plus dédaigneux des paons – aucun ne pourra, en matière de snobisme, rivaliser avec le chien. Car, seul, le chien a désormais, grâce à Antonius Moonen, son guide du savoir-vivre, de l’étiquette et du protocole.

Quels sont, à travers le monde, les hôtels (de luxe) dans lesquels les chiens peuvent résider ? De quelles colonnes s’ornent-ils pour que leurs visiteurs puissent soulager dignement un besoin pressant ? Comment occuper élégamment les week-ends de son Médor à la campagne ?

Bottin mondain, généalogie, vêtements, bijoux et accessoires, décoration des niches, aucun élément de la vie du snob canin n’est omis.

Et si maîtres et maîtresses veulent que leur animal déguste une nourriture raffinée, l’auteur a prévu et testé des recettes. À vos gamelles, donc, pour préparer des « Délices de l’Épagneul breton à l’Aveyronnaise » et autres « Biscuits Bio-Bio » ! N’oubliez pas, dans les principaux ingrédients, une bonne dose d’ironie (mordante, cela va de soi) !

   
couv table

À la table du Pourquoi pas ?
Marie-Isabelle Merle des Isles

ISBN : 978-2-35597-005-4
12,5 x 17
104 p.
2010
13€

Il y a cent ans, le navire du commandant Charcot, le Pourquoi pas ?, rentrait triomphalement au port de Rouen, au terme d’une expédition de près de deux ans, dont plus de la moitié dans l’Antarctique.
Marie-Isabelle Merle des Isles a choisi d’évoquer cette aventure “ côté cuisine ”, au travers des banquets offerts aux “ hardis explorateurs ” – avant leur départ, au fil des escales et à leur retour –, mais plus encore de l’organisation des repas à bord.
Qui aurait pu imaginer qu’au début du siècle dernier, dans l’une des régions les plus inhospitalières du monde, on pratique un art de la table aussi raffiné et inventif ?
Livre de recettes étonnant et décalé, À la table du Pourquoi Pas ? est un voyage au coeur des glaces, via Madère, Rio de Janeiro, Buenos Aires…, que pimentent des anecdotes tirées de la correspondance et des carnets des explorateurs.

Voir à la rubrique Agenda - Presse et médias de notre site l'article de Martine Laval ( blog de Télérama).
jardinier

Sharawadji
Manuel du jardinier platonique

Pascale Petit

ISBN :978-2-35597-006-1
12,5 x 17
130 p.
mai 2010

17 €

Les rêves du jardinier – du jardinier interrogé, du jardinier amateur, du jardinier d’hier, d’aujourd’hui, du jardinier passionné, avisé, fatigué – du jardinier platonique – suscitent en nous le désir de les connaître et de savoir de quoi ils ne rêvent plus quand ils se réveillent.
Dans le rêve de chaque jardinier, il y a une fontaine ou un ruisseau. Une cabane. Une statue d’éléphant. Un garage enterré. Un coin de Laponie. Et l’idéal de chacun est un sentier : qui serpente au milieu et dans les coins d’un jardin aux contours sinueux. Il y a aussi, au centre de cet idéal, un projet de Belvédère et surtout, des pétales de fleurs jaunes qui tombent en pluie et comme le souvenir de quelque chose derrière un arbre qui ressemble à un conifère. Il y a aussi, parfois, des rêves de scabieuses des jardins voisins : quand le rêve a débordé et qu’aucun jardinier ne rêve plus.
   
   

À toute blind
Confessions d'un pro du poker
Nicolas Dervaux

ISBN : 978-2-355970-047
11 x 19
198 p.
2009
17€

Le hasard, voilà ce qui conduit Nicolas Dervaux à consulter, un jour, un site internet de poker. Le goût du risque et un certain culot le poussent ensuite à tenter sa chance. La chance répond présente, et voici notre candide sur la planète poker.
C’est ainsi qu’aujourd’hui, à trente-quatre ans, Nicolas Dervaux se retrouve joueur professionnel. Il livre ici une sorte de « bilan provisoire », un témoignage paradoxal, à l’image du monde actuel : innocence et bluff ; existence à cent à l’heure, mais le surnom du champion est « La Tortue » ; acceptation d’une vie « blind », à l’aveugle, mais prudence de Sioux…Au fond, tout ne revient-il pas, au poker comme ailleurs, à tenter de maîtriser l’aléatoire ?

EAN : 978 2 355970047/ 17€

forêt de poche

Forêt de poche
Nora Herman

ISBN : 2-910490-92-0
13 x 21
48 p.
2006
19 €

« Entrer en forêt tropicale, ce n'est pas simplement franchir une limite. C'est se glisser dans son silence, laisser venir à soi ses différents sons, ses formes. Se laisser envahir jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de frontière. Plus d'intérieur, plus d'extérieur, une seule forme : palpitante, vibrante, colorante. »
Pour Nora Herman, peintre et sculpteur argentine, la forêt tropicale est aussi nécessaire que l'air qu'elle respire. Mais comment respirer encore, lorsque, depuis de nombreuses années, on vit en France et que la forêt tropicale se fait vraiment trop rare ?
Nora Herman a trouvé la solution : se fabriquer une « Forêt de poche ». Elle a donc pris son bâton de forestière et s'en est allée passer des heures dans les serres de Chèvreloup, à la grande galerie du Jardin des Plantes, bref, partout, à Paris ou aux environs, où elle avait une chance de dénicher un pan de forêt tropicale.
Le résultat de ses pérégrinations est ce carnet regorgeant d'insectes, de fleurs, de plantes et d'arbres, que l'on peut toujours porter sur soi afin de s'y promener dès que l'on ressent un besoin de touffeur, d'envahissement vert.

 

le cahier de Béatrice

Le Cahier de Béatrice
Une enfance bretonne et gourmande
Béatrice de Kersaintgilly Bayser

17 photos anciennes, 33 aquarelles de l'auteur, 167 p. sur papier ligné
ISBN 2-910490-59-9
16 x 23
2003
24,90 €

Béatrice de Kersaintgilly Bayser ne s'en cache pas : elle est gourmande. A 9 ans, contrainte de garder la chambre, à la diète, elle commence, sur un cahier neuf, son livre de recettes. Il ne l'a pas quittée depuis, ne cessant de grossir et de se compléter. Publié ici, le cahier de Béatrice n'est pas un simple livre de recettes. C'est aussi un véritable récit autobiographique, restituant l'esprit, l'atmosphère, les usages de la France de l'Entre-deux-guerres.
Au fil des pages apparaît un mode de vie désormais presque oublié. Béatrice, qui vit aujourd'hui à Paris, conte et raconte, sans nostalgie, pointant au contraire les travers, les ridicules de ce temps, avec une ironie tendre, dénuée d'amertume. Et elle égrène les recettes, idéales pour les cuisinières pressées de ce début du XXIème siècle : faciles, amusantes, rapides, économiques et... savoureuses.

"Merci de m'avoir fait découvrir cette petite merveille !" Jean-Pierre Coffe, France-Inter

   
du bon usage

Du bon usage du thé et des épices en Asie
Réponses à Monsieur Cabart de Villarmont
Jean Chardin
Présentation et commentaires d'Ina Baghdiantz McCabe

ISBN 2-910490-53-X
13 x 2 x 18
219 p.
couv. rempliée et marque-page
2002
24 €

En 1680, rentrant d'un séjour de neuf ans en Orient, le célèbre voyageur Jean Chardin entreprend de répondre aux nombreuses questions posées par un certain Esprit Cabart de Villarmont sur les mœurs aux "Indes orientales". Véritable "guide pratique", ce texte exceptionnel, édité pour la première fois (en respectant la langue et la graphie du manuscrit), a pour objet de renseigner sur la consommation et le commerce des épices et du thé, sur les manufactures et leurs produits, ainsi que sur la nourriture, les manières de table, la sexualité, que ce soit en Turquie, en Perse, en Inde ou en Chine. Chardin apparaît aussi comme l'un des premiers voyageurs à décrire l'adaptation des Occidentaux aux coutumes locales.

"Ce rapport, écrit dans une langue précise et toute riche de nuances, se lit comme un récit de voyage d'avant les grands anthropologues. Il est précédé d'un texte de présentation qui resitue fort bien quelle était alors la place des marchands français dans cette région du Globe. C'est Colbert qui fonda, sur l'ordre de Louis XIV, la Compagnie royale des Indes orientales françaises dont Jean Chardin est l'un des représentants. Précisons que cette édition, remarquable d'élégance, est une première." Michel Crépu,  La Croix

   

Petit Bréviaire du snobisme (EPUISE)
Antonius MOONEN

ISBN 2-910490-28-9
11 x 19
248 p.
couv. rempliée et marque-page
2000
15,40 €
Une édition en portugais est parue en 2002 et une en italien en 2007

Un manifeste anti-uniformisation, anti-masses, anti-consommation, anti-bourgeois, anti-yuppies, anti-tout ! L'auteur ne se contente toutefois pas de dénoncer, il donne aussi des indications de survie. Le lecteur n'aura donc plus aucune excuse : il saura ce qu'il convient de savoir pour être un snob achevé mais aussi, et surtout, pour être lui-même.

"Un livre à lire et à relire !" Franz-Olivier Giesbert, Le Gai savoir
"Un livre drôle et – c'est assez rare pour que l'on le souligne – à la présentation particulièrement soignée." Patricia Martin, France-Inter
"Lisez vite ce faux bréviaire. Méchant, drôle, cruel, c'est un vrai manuel pour ceux qui sont fatigués de leur costume de citoyen politiquement correct." Alexia Delrieu, L'Hémicycle

Retour à l'accueil