Poésie

Crisálida
Laurine Rousselet

ISBN : 978-2-35597-017-7
15 x 20
96 p.
mai 2013

15€

Longue histoire, déjà, que celle de Laurine Rousselet et des éditions L’Inventaire ! Une histoire de confiance, bâtie au fil des années et des volumes.
Avec Mémoire de sel (2004), L’Inventaire découvre et fait découvrir une poésie exigeante et ardue. En 2011, dans Hasardismes, Laurine Rousselet s’attaque à un genre regrettablement oublié : les aphorismes. Rien de classique, toutefois, au-delà du genre lui-même, dans les aphorismes de cette jeune femme. Ils sont poésie pure et portent, dans le moindre mot, la moindre virgule, la marque d’un tempérament et d’une écriture sans concession.
Crisálida est, aujourd’hui, une pause-respiration dans le travail de l’auteur. Juste le temps de jeter un regard en arrière pour revenir à la chrysalide de l’origine et mesurer le chemin parcouru, avant de poursuivre la route.
Comme dans chacun de ses ouvrages, Laurine Rousselet sème ici ses fulgurances, ses cris de passion et de douleur, ses doutes, son ardente mélancolie d’être.

Née le 31 décembre 1974, Laurine Rousselet a consacré ses premiers écrits à la poésie. Puis, sont venus deux récits en prose et une fiction: L'été de la trente et unième (L'Atelier des Brisants, 2008), De l'or havanais (Apogée, 2010) et La Mise en jeu (Apogée, 2012). L'auteur collabore régulièrement à la revue Archipiélago, UNAM-UNESCO, Mexico, et codirige Les Cahiers de l'approche, Fougères, plaquette de poésie en bilingue.

Lithographies de Ramón Alejandro

Ouvrage publié avec le concours de la Maison de la Poésie de Rennes

 

Quatrains et autres poèmes
Khalilullah Khalili
Traduction de ean-Paul Kowaliski et Anita Bayandorian
Illustrations d'Anita Bayandorian

ISBN : 978-2355970146
20 x 15
190 p.
mai 2012

25€

«Comment être poète au milieu du chaos ?» interrogeait, en 2004, l'anthropologue américain Withney Azoy. Et de poursuivre : «L'oeuvre de Khalili répond à cette question, illustrant le proverbe afghan selon lequel une pression considérable peut, à l'occasion, transformer des morceaux de charbon en diamants». Du milieu des années vingt à la mort de Khalili en 1987, les vers de celui que le monde arabo-musulman a appelé «le poète des poètes de l'Orient», ont inspiré les mystiques, les amoureux de la poésie, les chants et les lamentations des guerriers afghans. Ils sont pourtant, à ce jour, pratiquement inaccessibles au public occidental. Le présent ouvrage, consacré au coeur du Divan de Khalili, vient donc combler une lacune majeure.

 

Hasardismes
Laurine Rousselet
Avant-propos d’Hubert Haddad

ISBN :978-2-35597-009-2
15 x 20
111 p.
2011

15 €

 

Qu’est-ce qui pousse à ressentir tout et son contraire dans une même fraction de seconde ? Cette question, parmi d’autres, est à l’origine des Hasardismes, recueil d’aphorismes fulgurants.
Les Hasardismes n’ont rien d’un exercice de style ; ils sont, pour l’auteur, une tentative de cohésion avec sa pensée dans une réalité corporelle, porteuse de vérité. D’ascensions suicidaires en chutes vertigineuses, Laurine Rousselet ne craint ni la contradiction ni le foudroiement, dans son désir d’arracher aux mots leur vérité profonde.

« Un aphorisme n’a pas besoin d’être vrai, disait Karl Kraus, mais il doit survoler la vérité. Il doit la dépasser d’un trait… »

Née le 31 décembre 1974, Laurine Rousselet a consacré ses premiers écrits à la poésie. Puis, sont venus deux récits en prose : L’été de la 31e (L’Atelier des Brisants, 2008) et De l’or havanais (Apogée, 2010). En 2004, les éditions L’inventaire ont publié Mémoire de sel, recueil de poèmes en français et arabe.

Lilith

Le retour de Lilith
Joumana Haddad
Traduit de l'arabe (Liban) par Antoine Jockey

ISBN : 978-2-910490-96-6
15 x 21
94 p.
2007
16 €

Je suis Lilith la femme-destin. Aucun mâle n’échappe à mon sort, et aucun mâle ne voudrait s’échapper.
Je suis la femme - paradis qui chuta du paradis, et je suis la chute - paradis […]
Je suis la vierge Lilith, visage invisible de la libertine, la mère-amante et la femme-homme...


Poète, nouvelliste, journaliste et traductrice, Joumana Haddad est née en 1970 à Beyrouth où elle vit et travaille. Responsable des pages « Culture » du quotidien libanais An Nahar, elle a déjà publié plusieurs recueils dont Invitation à un dîner secret (1998), Deux mains vers l’abîme (2000) et ses ouvrages sont traduits en plusieurs langues.

Joumana Haddad a été invitée en France à l’occasion des « Belles Etrangères Liban » 2007/


Cette voûte

Cette voûte de si pur respir
Vincent O'SULLIVAN
Poèmes traduits de l'anglais (Nouvelle-Zélande) par Anne Mounic

ISBN : 2-910-490-91-2
Format : 15 x 21
2006
16€

" La littérature, comme le disait Sartre, est une étrange toupie
qui n'existe qu'en mouvement :
la lecture la fait tourner, en fermant le livre
on la fait disparaître"…
Vincent O'Sullivan

Dès lors, le poème n'existe que s'il est lu, et voir le réel, pour Vincent O'Sullivan, est une tâche poétique qui consiste à faire advenir les choses : noms, sensations, souffles… Si, une fois le recueil refermé, elles retournent à leur évanescence, il reste d'elles une trace subtile qui laisse le lecteur à la fois apaisé et en attente du dire, une attente qui prend valeur de révélation. Car même si on ne peut accommoder le destin par la parole, Cette voûte… sous laquelle ces poèmes nous abritent, par sa force et sa pureté, nous conduit déjà, en écho, à entendre passer le temps.

Vincent O'Sullivan, né à Auckland en 1937, est un des écrivains néo-zélandais actuels les plus renommés. Essayiste, romancier, dramaturge, nouvelliste, il est avant tout poète et a publié plus de seize recueils de poésie à ce jour. Comme les nouvelles réunies sous le titre En attendant Rongo (Editions L'Inventaire, 2006) , les poèmes choisis pour ce volume en version bilingue paraissent pour la première fois en français.
         
ciel nocturne

Ciel nocturne
Douze poètes et nouvellistes bulgares et français
Edition bilingue français/bulgare

ISBN : 2-910490-86-6
Format : 20 x 15
110 p. environ
17 €

Avec Ciel nocturne, L'Inventaire poursuit son exploration poétique des Balkans. A l'initiative de ces nouvelles "rencontres balkaniques", il y a, comme toujours, l'association Balkans-Transit, basée en Basse-Normandie, que les éditions L'Inventaire soutiennent depuis plusieurs années déjà, estimant, avec les organisateurs de ces manifestations, que la poésie et, plus généralement, la littérature sont peut-être le meilleur moyen de comprendre vraiment une région d'Europe parmi les plus complexes et les plus troublées. Après l'Albanie et la Grèce, la Bulgarie est à l'honneur.
Comme il est désormais de tradition, une anthologie est réalisée, afin de pérenniser ces échanges. Publiée en deux langues, français et bulgare, l'ouvrage présente 6 poètes et nouvellistes de chacun des deux pays, parmi lesquels Laurine Rousselet, Abdourahman A. Waberi, Jude Stefan, Gueorgui Borissov, Sylvia Tcholeva, Ekaterina Yossiva... Ils représentent une savante composition d'auteurs de différentes générations et de multiples écritures.
Les traducteurs sont évidemment à l'honneur dans ces publications, choisis systématiquement parmi les plus talentueux.
         
espacement(als)

Espacement(al)s
Yadolah ROYAI
Poèmes traduits du persan par un collectif de traducteurs et poètes, parmi lesquels l'auteur lui-même

ISBN : 2-910490-81-5
Format : 15 x 21
103 p.
15 €

"Je n'écris pas ce que je pense. J'écris ce que l'écriture me fait penser. C'est plutôt la combinaison des mots qui me pensent. Alors j'écris dans le but de penser et d'apprendre la pensée. Cette pensée ne me parvient pas de réserves de l'intellect déjà installées dans ma tête, comme un songe, une foi ou une conclusion, mais elle se lève de ma page sous mes yeux, telle une évaporation, une vapeur. Là, il y a toujours un mot qui m'attend quelque part. Il me met en parallèle mental avec le visible. Alors ce mot - mot attendant - me dit son indicible. En effet, c'est moi - l'attendu - qui l'invoque."

Yadolah Royaï, né en 1932, vit en France depuis 1976. Il a publié de nombreux poèmes en revues et anthologies, et également plusieurs recueils. Espacement(al)s est suivi d'une postface de l'auteur.
   
ici tant de miroirs

Ici tant de miroirs
Hassan SAFDARI
Poèmes traduits du persan par un collectif de traducteurs

ISBN : 2-910490-82-3
Format : 15 x 21
103 p.
15 €

"La poésie de Safdari, écrit Alain Lance, nous surprend par sa simplicité. C'est un univers d'amour et de quiétude, souvent apparemment limpide, une quête concise et persévérante de la réconciliation, "brise qui appelle les feuilles des arbres au repos et à la paix", mais l'écho de l'angoisse vient parfois faire trembler sa fragile sérénité."

Hassan Safdari, né en 1950, a fait des études aux Etats-Unis et vit désormais à Ispahan, sa ville natale, où il anime la revue littéraire bilingue, Zendéroud / Persian art. Hormis quelques inédits, les poèmes traduits et rassemblés dans cet ouvrage sont extraits de trois recueils publiés en Iran, Je dors sous ton parapluie, Il y a du vent de l'autre côté de la fenêtre, Je suis un autre. Ici tant de miroirs est le premier recueil de ses poèmes à paraître en traduction à l'étranger
   
les ruses d'Ulysse

Les Ruses d'Ulysse
Vingt poètes et nouvellistes grecs et français
Edition bilingue français/grec

ISBN 2-910490-61-0
15 x 20
176 p.
2004
20 €

La Grèce est au cœur des Rencontres 2004 organisées par l'association " Balkans-Transit " (Caen) autour de la culture des Balkans. Désireuses de montrer au public " Une autre Grèce ", les Rencontres s'articulent autour du cinéma, de la littérature, de la musique, de la danse, de la photographie, des contes et du théâtre grecs contemporains. Comme en 2002 pour les Rencontres consacrées à l'Albanie, les éditions L'Inventaire ont publié à cette occasion, en coédition avec " Balkans-Transit ", un recueil comprenant vingt auteurs grecs et français, poètes pour la plupart mais aussi nouvellistes.
Les premiers sont ici représentés par Katerina Anghelàli-Rooke, Dimitris Dimitriadis, Kiki Dimoula, Eugènia Fakinou, Michel Ganas, Christophoros Liontakis, Blanche Molfessis, Stratis Pascàlis, Titos Patrikios. Contas Valetas. La liste des seconds se compose de Dominique Grandmont, Hubert Haddad, Yves Jouan, Hughes Labrusse, Yvon Le Men, Serge Pey, Jacques Phytilis, Jean Pompians-Miniac, Laurine Rousselet, Abdourahman A. Waberi.
Après Fenêtre ouverte... et ensuite pour l'Albanie, le recueil Les Ruses d'Ulysse propose pour la Grèce des textes en langue originale et en traduction.
   
tps versatile

Le temps versatile - Prix Max Jacob Etranger 2005
Mohammad Ali Sépânlou
Choix de poèmes traduits du persan par Farideh Rava et Alain Lance

ISBN 2-910490-71-8
15 x 21
112 p.
2004
15 €

Considéré comme l'une des figures majeures de la poésie contemporaine en Iran, Mohammad Ali Sépânlou, né à Téhéran en 1940, est un poète très lu dans son pays. En Europe, en France en particulier, le public le connaît seulement de date récente : quelques poèmes sont parus dans des revues ou anthologies, parmi lesquelles Derrière ma fenêtre il y a un corbeau, publiée aux éditions L'Inventaire en 2000.
Le Temps versatile rassemble des poèmes et poèmes dramatiques, suivis, en annexe, d'allocutions de Sépânlou prononcées à l'abbaye de Royaumont, à la BNF et d'un entretien avec Jean-Baptiste Para, paru dans la revue Europe. L'engagement est là. Au cœur de ces vers on lira le deuil, l'espoir des jours à venir et l'amour de la terre d'Iran. Alors que "le rêve même de la poésie est un échec", le poète poursuit son œuvre, traverse le temps, les distances et les douleurs pour en témoigner.
fenêtre ouverte

Fenêtre ouverte… et ensuite
Douze poètes albanais et français
Edition bilingue français/albanais

ISBN 2-910490-39-4
15 x 20
107 p.
2002
16 €

Depuis l'année 2000, l'association "Balkans-Transit" organise, à Caen, des "Rencontres autour de la culture des Balkans". Celles du printemps 2002 ont été axées sur l'Albanie. A cette occasion un recueil de poésie a réuni poésie française et albanaise.
Six poètes albanais : Fatos Arapi, Xhevahir Spahiu, Mimoza Ahmeti, Ali Podrimja, Eqrem Basha, Maks Velo et six poètes français : Hughes Labrusse, Yves Jouan, Guy Allix, Max Alhau, Hubert Haddad, Yvon Le Men offrent ainsi trois de leurs poèmes en français et albanais.
   
 
Poésie : Collection
"D'autres lieux"
 
 

En coédition avec le Centre Régional des Lettres de Basse-Normandie

Si "les mots transgressent la géographie", nombreux sont les poètes qui ont des affinités avec la Normandie où, intellectuellement, affectivement, historiquement, ils se sentent chez eux. Loin de se renfermer en eux-mêmes, de se replier sur leur région, ces poètes sont au contraire tournés vers l'extérieur, vers le reste de la France, l'Europe, le monde. Tel est le souci d'ouverture à l'origine de la collection "D'autres lieux". Chaque volume de la collection est bilingue, chaque poète est traduit dans une langue étrangère qui correspond, le plus souvent, pour lui, à un pays d'élection.

 
mémoire de sel

Mémoire de sel
Laurine Rousselet
Traduit en arabe par Abed Azrié
Avant-propos de Marcel Moreau
Edition bilingue français/arabe

ISBN 2-910490-66-1
12,5 x 17,5
72 p.
2004
12 €

"De poème en poème, Laurine affine son art de grimper aux extrémités du non-dit. Elle a cette souplesse-là, si rare: cette pulsion-là, si téméraire. On se demande ce qu'elle fait, dans les hauteurs du non-dit, à quel vertige elle s'initie, mais le certain, c'est que quand elle redescend, elle est une Voix, déjà une grande voix."
Marcel Moreau.
   
entresilences

Entresilences
Neuf poètes argentins
Edition bilingue espagnol (Argentine)/français

Un CD accompagne cet ouvrage
ISBN 2-910490-70-X
15 x 20
108 p.
2004
20 €

Dans une écriture fragmentée, neuf poètes argentins libèrent la voix du souvenir pour capturer instants et échos d'un quotidien sensuel, parfois absurde, toujours en mouvement. La nostalgie est, pour eux, un rappel incessant de l'union première avec la nature dont l'écoute et la contemplation sont à l'origine de la création poétique.
Les neuf écrivains réunis dans ce recueil sont Susana Cabuchi, Julio Castellanos, Antonio Moro, Maria Teresa Andruetto, Pablo Urquiza, Cesar Vargas, Susana Arevalo, Hugo Francisco Rivella et Carlos Garro Aguilar.

"Chez Susanna Cabuchi et Maria Teresa Andruetto, la nostalgie résonne dans les instants capturés d'un quotidien sensuel, tandis qu'il suffit parfois à Carlos Garro Aguilar d'un mot saisi au vol pour redonner aux sensations fugitives toute leur intensité. Couleurs, épices, arômes et matières renaissent ainsi au gré des pages et tissent, strophe après strophe, la trame chatoyante des souvenirs. Bien sûr, il y a aussi l'amour, l'amour lumineux des mères, l'amour impétueux des corps, l'amour à vendre et celui qu'on rêve de donner, qui, chez Julio Castellanos et Cesar Vargas, se décline au féminin et à l'infini. Infini également le chemin de la douleur que foulent Pablo Urquiza, Hugo Fransisco Rivella et Susanna Arevalo, évoquant la cruauté des jours passés que n'adoucit en rien l'absurde des jours présents." Livre/échange
"[...] Ce livre est un pur bonheur offert au lecteur: une poésie qui dit les instants menus, révèle les émotions contenues et qui, avec des mots joliment ciselés, grave l'éphémère dans des vers précieux. Poésie romantique selon certains, c'est aussi une poésie d'auteurs à l'écoute de leur époque, abordant les tragédies du monde, collectives ou individuelles. [...] Enfin, même s'il est banal d'énoncer que la poésie est aussi musique, elle l'est encore plus avec Entresilencios: le livre est accompagné d'un CD dans lequel les poèmes sont dits avec un accompagnement musical dans leur version originale en espagnol et dans leur version française. L'enregistrement d'excellente qualité, allié à la présentation élégante du livre, contribue encore à faire de ce recueil un beau cadeau à offrir ou à s'offrir." Expresión latina

Tristesse
Sorrow

June Shenfield
Traduit de l'anglais (Australie) par Jean Migrenne
Edition bilingue anglais/français

ISBN 2-910490-67-X
12,5 x 17,5
72 p.
2004
12 €

Les vers de June Shenfield défilent au rythme haletant d'une écriture en éclats, une écriture aux confins de l'oralité. Des lèvres jaillissent les douleurs enfouies que les mots, percutants, ramènent à la vie, déchirant le silence de l'encre et du papier. Faite pour être criée plus que dite, la poésie de June Shenfield est un interminable et douloureux hurlement de tristesse.

   
fragment d'un poème de la nature

Fragments d'un poème de la nature
Jacques Phytillis
Traduit en grec par Stratis Pascàlis
Edition bilingue français/grec

ISBN 2-910490-50-5
12,5 x 17,5
59 p.
2003
13 €

"Pourquoi souffrons-nous? D'où vient ce mal qui atteint les plus justes, nous gangrène et, finalement, réduit nos forces à néant? Notre désarroi reste entier, et la science accumulée depuis des siècles ne fait qu'accroître le doute et le désespoir. Seule, demeure la certitude que l'Homme, par ses oeuvres, témoigne de la soumission des ténèbres à la lumière..."
Poète français d'ascendance hellène, Jacques Phytilis enseigne par ailleurs la théorie et l'iconographie historiques de l'Etat et du Droit.
   

jours mêlés

Jours mêlés
Yves Jouan
Traduit en russe par Alexandre Karkovsky
Edition bilingue français/russe

ISBN 2-910490-49-1
12,5 x 17,5
62 p.
2003
13 €

"Regardez pas, dit la petite fille comme si elle mettait la manche sur le papier. / La feuille était le ciel et ses étoiles aussi brillantes / que les souvenirs élus d'une mémoire en pure perte."
Poète et dramaturge, Yves Jouan est l'auteur de nombreux ouvrages. Il est notamment un des auteurs de Fenêtre ouverte... et ensuite, recueil réunissant six poètes français et six poètes albanais, paru aux éditions L'Inventaire.

 

ombre limite

Ombre limite
Ombra limit

Hubert Haddad
Traduit en catalan par Miguel Eddo
Edition bilingue français/catalan

ISBN 2-910490-35-1
12,5 x 17,5
76 p.
2001
11,45 €

"Les siècles me rassurent! / D'autres prendront ma place; / Des plus malins et des naïfs / J'ai choisi de rêver mon passage ici-bas."
   
quelque part entre silence et fureur

Quelque part entre silence et fureur
Da qualche parte fra silenzio e furore
Guy Allix
Traduit en italien par Eliana Terzuoli et Guiseppe Baldassare
Edition bilingue français/italien

ISBN 2-910490-34-3
12,5 x 17,5
72 p.
2001
11,45 €

"Au fil des années Guy Allix a tissé une oeuvre sobre et noire, où chaque mot est pesé, une oeuvre qui dit tout à la fois la jubilation et la souffrance que lui procure la création poétique. Il écrit une poésie de l'errance, à mots perdus, dans le tumulte et le silence. Une poésie qu'il faut arracher à la vie, où les mots travaillent la mort, où nul miracle n'est possible sans une certaine humilité."
Bruno Sourdin
   

Trente et un poèmes de poche
Trzydziesci jeden wierszy kieszonkowych

Pierre Albert-Birot
Traduit en polonais par Maria Broniewicz
Illustration de Michel Mousseau
Edition bilingue français/polonais

ISBN 2-910490-25-4
12,5 x 17,5
90 p.
2000
11,45 €

"Que vas-tu peindre ami? L'invisible. / Que vas-tu dire ami? L'indicible / Monsieur car mes yeux sont dans ma tête. / - N'ayez pas peur, c'est un poète."
C'est le premier des "Trente et un poèmes de poche" de Pierre Albert-Birot présentés ici, avec, en ouverture, un "poèmepréfaceprophétie" de Guillaume Apollinaire.

   
l'enfant au balcon

L'enfant au balcon suivi de Son double
Il fanciullo al balcone
seguito dal Suo doppio
Hughes Labrusse
Traduit en italien par Eliana Terzuoli et Guiseppe Baldassare
Illustrations de Maria Desmée
Edition bilingue français/italien

ISBN 2-910490-26-2
12,5 x 17,5
72 p.
2000
11,45 €

"L'enfant au balcon. L'enfant immémorial. L'enfant en suspens. Saillie sur une façade qui n'a pas de lieu, pas de nom propre. A la lettre, pas de parole non plus, car sans origine. Un aplomb, peut-être, pour écrire debout ou penché. Reste la chaise vide, l'intervalle où se dédoublent la rupture et la continuité. Rien qu'un déplacement, un geste, la double séquence de l'altération, de l'altérité. Mais la lecture de ce texte l'a déjà excédé. Il lui fallait encore des images pour que la photographie tombe en cendres. A moins que ce ne fût une parenthèse."
Hughes Labrusse est professeur de philosophie, poète et essayiste.

Retour à l'accueil