Collection "Valise diplomatique"

La série "Valise diplomatique" s'inscrit très logiquement dans la ligne éditoriale de L'Inventaire :
"La Personne et l'Histoire".
Elle propose des correspondances, journaux, carnets, Mémoires de diplomates de tous pays, complétés d'un appareil critique établi par des spécialistes de chaque période et partie du monde, qui font la part du non-dit obligatoire dans ce type de textes a priori non destinés à la publication.
Des archives inédites voient ainsi le jour, permettant, livre après livre, une réflexion sur le passé, donc sur notre monde aujourd'hui.

Collection dirigée par Claire Mouradian.


"Les ouvrages de cette collection, illustrés de photos, sont à déguster comme des romans d'aventure et d'histoire." Alexia Delrieu, L'Hémicycle
   
en Russie au temps d'Elizabeth

En Russie au temps d'Elizabeth
Charles de Beaumont, Chevalier d'Eon

ISBN 2-910490-62-9
13 x 19
200 p. env.
hors-texte 8 p. n/b
2006
16,80 €

En 1759, le Chevalier d'Eon effectue, sur ordre de Louis XV, une mission secrète en Russie. Le pays est alors dirigé par une femme, Elizabeth Petrovna ou Elizabeth I, fille de Pierre le Grand.
La Russie d'Elizabeth I – comme, auparavant, celle de son père – est alors mal connue des Français qu'elle intrigue. Louis XV comprend l'importance de ce vaste pays et le rôle qu'il peut être amené à jouer dans le monde.
L'ouvrage publié ici est un mémoire entièrement inédit, compte-rendu de cette mission. C'est une étude minutieuse et claire, qui englobe les aspects géographiques, l'organisation politique, institutionnelle et économique de la Russie d'alors.
Une préface et des notes de Dominique Liechtenhan, l'une des rares spécialistes du règne d'Elizabeth Petrovna, replacent les remarques du Chevalier d'Eon dans leur contexte, prenant en considération la trouble personnalité de l'auteur.

   
   

Journal caucasien (1928-1931)
Suivi de Carnet moscovite (1953)
Paolo Vita-Finzi
Traduit de l'italien par Jean-Marc Mandosio

ISBN 2-910490-29-7
12,5 x 18,5
hors texte 8 p. sépia
220 p.
2000
16,80 €

Consul général d'Italie en Géorgie de 1928 à 1931, Paolo Vita-Finzi rapporte du Caucase et d'URSS notes et carnets. Ce Journal caucasien est ainsi la synthèse, a posteriori, d'impressions et de réflexions "sur le vif". Le Carnet moscovite date, lui, de 1953 et d'un nouveau voyage de l'auteur dans une URSS qui commence tout juste à sortir du tunnel stalinien.

"Un document de diplomate, à l'opposé de la diplomatie secrète, feutrée, d'autant plus précieux qu'il donne des informations sur des événements dont on sait finalement peu de choses." Guy Dreux, Nouveaux Regards

   
   

Les Massacres de Diarbékir
Correspondance diplomatique du vice-consul de France Gustave Meyrier
Présenté et annoté par Claire Mouradian et Michel Durand-Meyrier

ISBN 2-910490-30-0
11 x 19
260 p.
hors-texte 8 p. n/b
2000
16,80 €

Les dépêches, télégrammes et rapports, adressés par Gustave Meyrier à l'ambassade de France à Constantinople, font revivre sur le terrain, au jour le jour, les événements terribles de 1895, qui virent des dizaines de milliers d'Arméniens de l'Empire ottoman se faire massacrer par les Turcs – sorte de répétition générale du génocide de 1915.
"Il faut lire le rapport de M. Meyrier, notre consul à Diarbékir…", tonnait en 1897, à la Chambre des Députés, Georges Clémenceau.

"Le lecteur se trouve confronté au témoignage direct d'événements qui deviennent, au fil du temps, des faits historiques, des preuves." Chaké Matossian, Haratch

Retour à l'accueil