Traduit de…

albanais

– Collectif, Fenêtre ouverte… et ensuite

allemand

– Volker Braun, Les quatre outilleurs

– Volker Braun, L’histoire inachevée et sa fin

– Volker Braun, Phrase sans fond

– Volker Braun, Ce qu’on veut vraiment

– H.M. Enzensberger, Irène Dische, Esterhazy, un lièvre à Berlin

– Axel Hacke, Le petit roi Décembre

– Axel Hacke, La vie des animaux

– Axel Hacke, Un ours nommé Dimanche

– Jakob Hein, Qui sait ? Peut-être même que c’est bien…

– Folke Tegetthof, Les Butinamours et autres contes d’amour (Autriche)

anglais

– Aldous Huxley, De la vulgarité en littérature

– June Shenfield, Tristesse (Australie)

– Vincent O’Sullivan, En attendant Rongo (Nouvelle-Zélande)

– Vincent O’Sullivan, Cette voûte de si pur respir (Nouvelle-Zélande)

arabe

– Joumana Haddad, Le retour de Lilith

bulgare

– Collectif, Ciel nocturne

espagnol

– Collectif, Entresilences

grec

– Collectif, Les ruses d’Ulysse

italien

– Raffaele La Capria, L’harmonie perdue

– Raffaele La Capria, La neige du Vésuve

– Raffaele La Capria, Blessé à mort

– Francesco Orlando, Un souvenir de Lampedusa

– Goffredo Parise, La colline des Sept-Vents

– Paolo Vita-Finzi, Journal caucasien (1928-1931) suivi de Carnet moscovite (1953)

persan

– Collectif, Derrière ma fenêtre il y a un corbeau

– Houchang Golchiri, Chronique de la victoire des mages

– Attribué à Houchang Golchiri, Le roi des Noir-vêtus

– Khalillullah Khalili, Quatrains et autres poèmes (Afghanistan)

– Yadolah Royaï, Espacement(al)s

– Hassan Safdari, Ici tant de miroirs

– Mohammad Ali Sepanlou, Le temps versatile

– Spojmaï Zariab, Ces murs qui nous écoutent (Afghanistan)

portugais

– Julio Conrado, C’était la révolution

roumain

– Collectif, Les Belles Étrangères

russe

– Andreï Alexandrov, Nastia

– Ivan Chmeliov, Noël russe

– Natalia Jouravliova, Saisons

– Natalia Jouravliova, Exils

– G.T. Khokhlov, Le voyage de trois cosaques de l’Oural au royaume des Eaux-Blanches

turc

– Nezihe Meric, Les matins de Bengisu

Traduit en…

albanais

– Collectif, Fenêtre ouverte… et ensuite

arabe

– Laurine Rousselet, Mémoire de sel

bulgare

– Collectif, Ciel nocturne

catalan

– Hubert Haddad, Ombre limite

grec

– Collectif, Les ruses d’Ulysse

– Jacques Phytillis, Fragments d’un poème de la nature

italien

– Guy Allix, Quelque part entre silence et fureur

– Hughes Labrusse, L’enfant au balcon suivi de Son double

polonais

– Pierre Albert-Birot, Trente et un poèmes de poche

* russe

– Yves Jouan, Jours mêlés