L’Enfant chéri

Portraits d'enfants dans la peinture de l'époque des lumières par Elizabeth Vigée-Lebrun, Fragonard, Greuze • 2003

Sous les apparences « grand siècle » d’un catalogue d’art classique, L’Enfant chéri pose une double question de société : l’enfance, comme l’a suggéré Philippe Ariès, est-elle vraiment une invention du XVIe siècle, et l’amour parental, un phénomène culturel ? A quoi doit-on l’apparition de nombreux portraits d’enfants dans la peinture européenne de cette époque ? On n’est pas loin des débats d’aujourd’hui sur l’amour et l’instinct parentaux, sur l’importance de la mère dans le développement affectif du petit enfant. Et l’on constate que les questions posées par les philosophes des Lumières restent ouvertes.
Ouvrage dirigé par Christine Kayser, conservateur du Musée-promenade.

« Un nouveau regard sur l’enfance ! » Les Nouvelles
« Suivez l’évolution de l’art du portrait d’enfant, empreint de grâce et de légèreté. » Chronique de Marly