Evine. Mémoires d’une Iranienne en prison

Farzaneh Alizadeh

14,20 

Parvaneh Alizadeh livre ici le premier témoignage écrit et paru sur la situation des femmes prisonnières politiques et en décrit l’immuable scénario: arrestation, interrogatoire, torture, justice expéditive et arbitraire, détention dans des conditions inhumaines. Mais sa personnalité ajoute à la dénonciation des exactions commises une dimension supplémentaire: elle témoigne d’une volonté et d’un courage de vivre exemplaires. Avec des mots simples, un ton parfois délibérément léger et rapide, sans s’apitoyer sur elle-même dans la réalité vécue comme dans le récit qu’elle en fait, elle affirme la supériorité des valeurs humaines – l’amitié, la solidarité, la conscience morale – sur la barbarie, et parle au nom de toutes celles qui ont disparu.

« Récit sobre et poignant. » Violaine Ripoll, Le Monde diplomatique.

Catégorie :

Description

En 1981, l’Ayatollah Khomeiny déclenche une vague de répression contre les opposants au régime islamique. On exécute chaque jour, par centaines, à la prison d’Evine, des lycéens, étudiants, militants activistes ou simples suspects. Avec la fin de la guerre Iran-Irak, la répression tournera au massacre.

Informations complémentaires

Auteur

Date de parution

19/11/2002